Compte personnel de formation (CPF)

Le CPF est un compte qui recense :

  • les heures de formation acquises par le salarié tout au long de sa vie active et jusqu'à son départ à la retraite,

  • et les formations dont peut bénéficier personnellement le salarié. Il s'agit de formations qualifiantes permettant d'acquérir une qualification (un diplôme, un titre professionnel...), ou d'acquérir les connaissances de bases, ou d'être accompagné pour la validation des acquis de l'expérience (VAE). D'autres formations répertoriées sur une liste définie par les partenaires sociaux sont également éligibles.

Pour avoir accès à ces informations personnalisées (heures, formations éligibles), il convient de se connecter au site internet dédié au CPF et d'ouvrir un compte en étant muni de son numéro de sécurité sociale :

https://espaceprive.moncompteformation.gouv.fr/sl5-portail-web/login

​CPF de Transition professionnelle (CPF-TP)


Le CPF de transition professionnelle est un nouveau dispositif remplaçant le congé individuel de formation (CIF). Il permet au salarié, au cours de sa vie professionnelle, de suivre à son initiative et à titre individuel, une formation longue et certifiante en vue de changer de métier ou de profession.

Le projet de transition professionnelle se substitue à l’ancien dispositif du CIF, supprimé depuis le 1er janvier 2019 : il permet, en effet, une continuité de financement des formations de reconversion avec congé associé. Toutefois, ses contours et modalités d’accès ont évolué.

CONTRAT PRO A

La loi du 5 septembre du 2018 crée un nouveau dispositif afin de redynamiser les modalités de formations ouvertes aux salariés : la reconversion ou la promotion par alternance (Pro-A).

Plan de formation de développement des compétences

À compter du 1er janvier 2019 le plan de développement des compétences remplace le plan de formation. Il permet aux salariés de suivre des actions de formation à l’initiative de leur employeur, par opposition aux formations qu’ils peuvent suivre de leur propre initiative grâce à leur compte personnel de formation.

L’employeur a deux obligations en matière de formation professionnelle : l’adaptation au poste de travail et le maintien dans l’emploi des salariés ; il peut également proposer des actions qui participent au développement des compétences (article L 6321-1 du code du travail).
L’employeur a aussi une obligation de formation générale à la sécurité (art. L 4121- et L. 4121-2 du code du travail).

Le plan de développement des compétences recense l’ensemble des actions de formation mises en place par l’employeur pour ses salariés, dont certaines sont obligatoires en application d’une convention internationale ou de dispositions légales et réglementaires (article L 6321-2 du code du travail).

AIDES À LA FORMATION DE LA REGION GUADELOUPE

La formation professionnelle et l'apprentissage figurent parmi les actions prioritaires des régions. Aussi, la Région Guadeloupe a fait de ces deux domaines des priorités absolues de l'action régionale, car formation et apprentissage sont des armes incontournables contre le chômage de masse. La Région Guadeloupe avec le cofinancement du Fonds social européen (FSE), joue un rôle majeur dans la programmation de l'offre de formation. Elle s'adresse aux jeunes et aux adultes, et vise l'accès, le maintien ou encore le retour à l'emploi. Pour cela, elle propose plusieurs dispositifs.

Conseil en évolution professionnelle (CEP)

Le CEP assure les prestations suivantes :

  • un entretien individuel pour analyser sa situation professionnelle,

  • un conseil visant à définir son projet professionnel,

  • et un accompagnement dans la mise en œuvre de ce projet.

 

À l'issue de l'entretien, un document de synthèse est remis au bénéficiaire récapitulant son projet d'évolution professionnelle et la stratégie envisagée pour sa mise en œuvre (par exemple, une formation éligible au compte personnel de formation - CPF).

Bilan de compétences d'un salarié en CDI

Le salarié en CDI justifiant d'une certaine ancienneté a droit à un congé lui permettant de réaliser un bilan de compétences durant ses heures de travail. Ce congé peut être rémunéré par l'Opacif.

Please reload